2019-11-20 15:24

Le prince Andrew attaqué sur son chalet à Verbier

Scandale

Comment le prince a-t-il pu financer son chalet à 17 millions de francs en 2014? C'est la question qui agite la presse et le Parlement britannique.

En 2014, le Prince Andrew a acquis à Verbier une nouvelle résidence de luxe pour 17 millions de francs. Les Britanniques se demandent aujourd'hui d'où proviennent ses revenus pour mener pareil train de vie.

En 2014, le Prince Andrew a acquis à Verbier une nouvelle résidence de luxe pour 17 millions de francs. Les Britanniques se demandent aujourd'hui d'où proviennent ses revenus pour mener pareil train de vie.

(Photo: Keystone)

  • lematin.ch

Après sa prestation télévisée samedi dernier sur la BBC, où il répondait aux accusations liées à l'affaire Epstein, le prince Andrew est confronté à une autre suspicion. Comment fait-il pour financer son train de vie extraordinaire et notamment l'achat d'une résidence à Verbier en 2014 pour 17 millions de francs ? C'est la question que pose le quotidien londonien «Daily Mail» dans son édition de mardi.

325 000 francs par année

Au Parlement britannique, le député démocrate libéral Norma Baker a tenté de faire un bilan des revenus et des dépenses de l'intéressé selon les éléments connus. Le prince Andrew, duc d'York, touche une rente royale environ 300 000 francs par année, nette d'impôts. Il perçoit également une pension de 25 000 francs depuis 2001 pour avoir servi dans les Marines. «Mais on peut s'attendre à ce qu'il dépense beaucoup plus. Que fait-il comme travail? Que cache la royauté?», interroge le député.

L'aura princière

Le journal constate que depuis son départ de la Royal Navy en 2001, le duc semble avoir travaillé comme un «entremetteur» commercial pour des hommes d'affaires fortunés, en utilisant son carnet d'adresses et son aura princière pour les aider à s'installer dans certaines parties du monde. Ces services ont dû lui rapporter des revenus intéressants, mais qui n'expliqueraient pas encore son formidable train de vie.

Rolex et Bentley

Les observateurs ont remarqué qu'il affiche des signes ostensibles de richesse comme une collection de montres de luxe, dont plusieurs Rolex, Cartier et une Patek Philippe à 190 000 francs suisses. Il dispose également d'une petite flotte de voitures haut de gamme, dont une nouvelle Bentley. Il aurait également réussi à éponger les dettes de son ex-épouse, Sarah Fergusson, pour plus de six millions de francs suisses.

Le Chalet Helora à Verbier

Le Daily Mail s'attarde ensuite sur ses dépenses immobilières. C'est là qu'apparaît le «pavillon de 13 millions de livres» qu'il a acquis en 2014 en Suisse. Il s'agit du Chalet Helora à Verbier (lieu où il séjourne depuis bien plus longtemps). La résidence compte sept chambres et dispose «de salons regorgeant d'antiquités, d'une chambre principale couverte de fourrures, d'une piscine intérieure de 200 m², d'un sauna, d'une terrasse bien exposée, d'un vestiaire, d'un bar et d'un vaste espace de divertissement» décrit le «Daily Mail».

Une menace de lui couper les vivres

Pour le député Norma Baker, il est évident qu'on ne peut pas se payer un chalet de luxe en Suisse avec les revenus qu'il déclare. «Si le prince n'a pas gagné des millions à la loterie, il a alors reçu de quelque part des sommes importantes sur lesquelles les Britanniques ne savent rien», déclare-t-il dans le quotidien britannique. Pour lui, le prince doit être transparent sur l'origine de ses revenus, sinon il ne devrait plus percevoir sa rente et se considérer comme une personne privée.

Eric Felley

Le Matin