2018-05-06 03:19

Pilatus ne veut pas de commandes compensatoires

Avions de combat

Le patron du constructeur aéronautique suisse explique sa position dans la presse.

Image d'illustration.

(Photo: Keystone)

L'armée suisse pourrait économiser jusqu'à un milliard de francs lors de l'achat de nouveaux avions de combat, si elle renonçait aux commandes compensatoires, affirme le patron de Pilatus, Oskar J. Schwenk. Il dit ne pas être intéressé par de telles contreparties.

(ats)