2019-07-17 00:50

Une Zurichoise nominée, un record pour «GoT»

Emmy Awards

Lisa Brühlmann a été nominée pour sa mise en scène d'un épisode de «Killing Eve». 32 nominations pour «Game of Thrones».

Lisa Brühlmann pourrait être récompensée pour sa mise en scène de l'épisode «Desperate Times» (épisode 4 de la saison 2) de la série «Killing Eve». (Photo d'archives)

Lisa Brühlmann pourrait être récompensée pour sa mise en scène de l'épisode «Desperate Times» (épisode 4 de la saison 2) de la série «Killing Eve». (Photo d'archives)

(Photo: Keystone)

La série à succès «Game of Thrones» a battu un record mardi aux Emmy Awards, les Oscars de la télévision américaine, avec 32 nominations. Côté suisse, Lisa Brühlmann est en course pour le titre de meilleure réalisatrice dans une série dramatique.

La Zurichoise de 38 ans a été nominée pour sa mise en scène de l'épisode «Desperate Times» (épisode 4 de la saison 2) de la série «Killing Eve». Elle a également réalisé l'épisode 3 de ce thriller d'espionnage produit par la chaîne américaine BBC America. En 2018, son long-métrage «Blue My Mind» avait été désigné meilleur film de fiction lors du Prix du cinéma suisse décerné par l'Office fédéral de la culture.

La 71e édition des Emmy Awards se tiendra à Los Angeles en septembre. Les nominés sont choisis par les 24'000 membres de l'Académie des arts et des sciences de la télévision.

Documentaires

«Game of Thrones» est déjà la série la plus récompensée de la télévision américaine. Elle compte maintenant 161 nominations à son palmarès. Son 73e et dernier épisode, diffusé en mai aux Etats-Unis, a battu le record d'audience de la série et de l'histoire de la chaîne HBO qui la diffuse depuis 2011, avec 19,3 millions de téléspectateurs rassemblés pour la conclusion de la saga.

La série fantastique qui vient de s'achever cette année après sa huitième saison devance «Mme Maisel, femme fabuleuse», série d'Amazon qui compte 20 nominations. Un autre programme HBO, «Chernobyl», occupe la troisième place du classement des séries les plus nommées cette année, avec 19 occurrences.

«The Handmaid's Tale: La Servante écarlate», récompensée en 2017 de l'Emmy de la meilleure série dramatique, n'a reçu «que» 11 nominations. Elle n'est pas éligible pour concourir dans les catégories les plus prestigieuses à cause d'un calendrier de diffusion qui ne correspondait pas aux critères des Emmys.

Les deux documentaires sur les abus sexuels présumés de Michael Jackson et R. Kelly, «Leaving Neverland» et «Surviving R. Kelly», sont également nommés après avoir fait couler beaucoup d'encre à leur sortie.

La surprenante Mme Maisel

L'année dernière, «La fabuleuse Mme Maisel» avait créé la suprise aux Emmys en raflant cinq prix dont celui de la meilleure comédie. Cette série produite par Amazon dépeint une femme au foyer juive qui se lance dans une nouvelle vie de comique de stand-up et fait scandale dans les années 1950, après avoir été trompée et quittée par son mari. «Game of Thrones» avait pour sa part obtenu un troisième Emmy de la meilleure série dramatique.

Cette année, la chaîne de télé HBO qui a révolutionné les séries américaines au début des années 2000 avec des productions comme «The Wire» ou «Les Sopranos» compte 137 nominations, contre 117 pour Netflix.

ats