2015-08-04 18:38

Entrepôts de cannabis découverts à Berne et Schlieren

Drogue

Les polices bernoise et zurichoises ont découvert deux entrepôts de cannabis, à Berne et à Schlieren. Trois personnes ont été interpellées.

Deux entrepôts de cannabis ont été découverts lundi en Suisse.

Deux entrepôts de cannabis ont été découverts lundi en Suisse.

(Photo: Keystone (photo d'illustration))

Les polices cantonales de Berne, Zurich et Genève ont mis la main sur de grandes quantités de cannabis en découvrant des entrepôts lundi. Au moins trois personnes ont été interpellées.

En arrivant à l'entrepôt à la suite d'un témoignage, la police bernoise s'est trouvée devant plus de 800 plants de chanvre qui venaient d'être récoltés. Les agents ont découvert sur place trois kilos de marijuana, près d'une livre de haschich en plaques ainsi que plusieurs milliers de francs en argent liquide et du matériel divers.

Suspecté d'exploiter l'installation

Un homme et une femme, tous deux quinquagénaires, ont été interpellés le jour même, puis relâchés après avoir été entendus, ont indiqué ce mardi 4 août 2015 dans un communiqué commun le Ministère public de Berne Mittelland et la police cantonale. Suspecté d'exploiter l'installation, l'homme devra en répondre devant la justice, précisent encore les autorités d'enquête.

A Schlieren le même jour, c'est dans la zone industrielle qu'un entrepôt a été perquisitionné. Environ 1000 plants de marijuana y ont été saisis par la police cantonale zurichoise dans une plantation d'intérieur qui y était dissimulée. Les policiers ont aussi saisi 3 kilos de marijuana prête à la vente, a indiqué mardi la police cantonale. Un Turc de 37 ans a été arrêté à son domicile. Il est soupçonné d'être le responsable de l'installation.

Plus de 120 plants à Vernier (GE)

La police genevoise, pour sa part, a découvert quatre tentes destinées à la culture et au séchage du cannabis dans un appartement de Vernier (GE) lundi soir. Elle a été alertée par les voisins, qui se plaignaient de la forte odeur. Le locataire a expliqué que la drogue était destinée à sa consommation personnelle.

Lorsque la police est arrivée sur place, elle a été frappée par une très forte odeur de marijuana. L'homme âgé de 30 ans a déclaré qu'il venait de fumer un joint, mais il a refusé de laisser les forces de l'ordre entrer, a indiqué la police mardi. Un procureur a ordonné une perquisition, qui a permis de découvrir les quatre tentes. Là, les policiers ont dénombré 120 plants de cannabis.

ats