2019-06-12 07:09

Le policier l’amende pour «beauté excessive»

Uruguay

Un agent uruguayen a tenté de séduire une conductrice avec une manœuvre pour le moins originale. Il n’aurait pas dû.

Son délit routier? «Circulation sur la voie publique avec beauté excessive», indique la prune.

Son délit routier? «Circulation sur la voie publique avec beauté excessive», indique la prune.

(Photo: Facebook/El Telegrafo)

  • R.M.

Franchissement d’une ligne blanche? Temps de parcage dépassé? Excès de vitesse? Non, rien de tout ça: une Uruguayenne a été verbalisée pour «beauté excessive»…

L’histoire révélée par le média local «El Telegrafo» est devenue virale. Elle a eu lieu durant l’après-midi du 25 mai dans la ville de Paysandú, à l’ouest du pays. Un agent de police a alors stoppé une conductrice. Puis il lui a remis un PV sur lequel on peut lire: «Imprudence dans la conduite – circulation sur la voie publique avec beauté excessive». Et si ce n’était pas assez clair le policier a ajouté: «je t’aime».

La sanction va tomber

On ne sait pas si l’«excessivement belle» conductrice a trouvé la manœuvre charmante ou lourdingue mais elle était déplacée. L’agent qui a profité de son uniforme et de sa position pour la draguer en subira les conséquences. La sanction possible va de la simple suspension à la perte de son emploi en passant par une réaffectation dans une autre municipalité, explique «El Telegrafo».

Le Matin