2019-05-01 03:56

Apple continue de vendre moins d'iPhone

High-Tech

Cette nouvelle baisse n'empêche le groupe américain de rassurer, grâce à un bénéfice et un chiffre d'affaires meilleurs que prévu.

Les revenus tirés des iPhone ont fortement baissé, de 17%.

Les revenus tirés des iPhone ont fortement baissé, de 17%.

(Photo: AFP)

Le bénéfice net du deuxième trimestre de son exercice décalé est ressorti en baisse de 16%, à 11,56 milliards de dollars (11,77 milliards de francs). Ajusté, il est ressorti à 2,46 dollars l'action, soit mieux qu'anticipé. A 58 milliards de dollars, le chiffre d'affaires a perdu 5%, mais il est, lui aussi, meilleur qu'attendu.

Les revenus tirés des iPhone ont fortement baissé pour atteindre 31,05 milliards de dollars (-17%), comme anticipé par les marchés financiers. Le groupe a connu depuis fin 2018 une dégringolade inédite des ventes d'iPhone, le conduisant à prévenir en janvier que ses résultats en seraient affectés.

A 11,45 milliards de dollars (+16%), l'activité des services est en hausse et au-dessus des attentes, a indiqué Apple, qui en a fait son nouveau relais de croissance.

Mutation

Apple a aussi rassuré les marchés avec ses prévisions. La firme à la pomme prévoit notamment un chiffre d'affaires au troisième trimestre situé entre 52,5 et 54,5 milliards de dollars, là où en moyenne les analystes attendent jusqu'ici 51,9 milliards.

Le groupe de Cupertino a commencé à opérer une transition nette vers les services. Il a annoncé entre autres en mars une plate-forme de vidéo en streaming et un abonnement presse.

La firme américaine a en effet besoin de devenir moins dépendant de son iPhone, qui s'écoule encore à des dizaines de millions d'exemplaires chaque trimestre, mais dont les ventes ont baissé à la fin 2018, sur fond de marché du smartphone saturé. Vers 23h00 en Suisse, le titre prenait plus de 5% dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

ats