2019-04-14 10:02

«Game of Thrones»: la mort frappe plus les riches, les obèses et les gays…

TV

Dans la série culte, la grande faucheuse ne tue pas au hasard, selon une étude. Découvrez qui devrait vivre. Ou trépasser.

Quelles sont leurs chances de survie? Découvrez le notre infographie ci-dessous.

Quelles sont leurs chances de survie? Découvrez le notre infographie ci-dessous.

  • Y.M. et R.M.

Décidément, la série la plus regardée de tous les temps ne cesse d’inspirer les chercheurs. Cette fois ce sont deux démographes français qui se sont penchés sur Game of Thrones pour étudier la mortalité des personnages. Et ils avancent la probabilité de survie de Daenerys, Jon Snow et autres Cersei Lannister pour l’ultime saison, qui débute lundi.

La statisticienne Romane Beaufort et le sociologue Lucas Melissent n’ont pas fait les choses à moitié. Ils ont épluché le destin de 400 personnages de la série selon une cinquantaine de caractéristiques: âge, statut social ou marital, lieu de naissance, mais aussi préférences sexuelles ou corpulence.

Conclusions étonnantes

Résultat? «Tu es riche, corpulent et gay? Mort assurée», s'amuse Slate. Car certaines conclusions sont étonnantes. Les seigneurs ont huit fois plus de chances de passer l’arme à gauche que les roturiers, ce qui est assez logique. Par contre les personnages corpulents ont deux fois de chances de mourir. Et pour les «gays, lesbiennes ou bisexuels» la probabilité de décéder est trois fois plus élevée que pour les hétéros… Au final, voici les pronostics des deux démographes pour la saison à venir.

Le Matin