2019-03-06 13:33

Le partage de comptes coûte 2,2 milliards à Netflix

Streaming

De nombreux usagers des services de vidéo streaming partagent leurs données d'accès pour faire des économies. Conséquence: le diffuseur augmente ses tarifs.

hero image

(Photo: Keystone)

Les téléspectateurs suisses ont l'embarras du choix en termes de programmes visuels. Outre les chaînes classiques et privées (plus de 400), il y a encore celles sur Internet, sans oublier la vidéo à la demande et les vidéos en «streaming» façon Amazon Prime ou Netlfix. Hic: toutes ces offres sont payantes et finissent par coûter cher si les abonnements se cumulent. Pour économiser de l'argent, de nombreux utilisateurs partagent donc leur accès payant avec la famille, les amis ou même les voisins.

Cette pratique a des conséquences financières pour les fournisseurs de vidéos en streaming, rapporte le «Tages-Anzeiger» mercredi.

Repérer les accès partagés illégalement

Selon le blog spécialisé Cord Cutting, Netflix perdrait ainsi 24 millions d'abonnés potentiels dans le monde. Selon une étude parue aux USA, un utilisateur américain sur 5 ne paierait pas pour les contenus qu'il regarde. Ce qui engendre, rien que pour Netflix, une perte de revenus de plus de 190 millions de dollars par mois, soit plus de 2,2 milliards de dollars par an.

Selon le «Tages-Anzeiger», il existe depuis longtemps des programmes qui permettent de repérer les accès partagés illégalement. Ainsi lorsqu'une série est visionnée en même temps sur une télévision genevoise et sur une télé lausannoise, des alertes retentissent. Théoriquement, les fournisseurs de «streaming» pourraient alors réprimander ou bloquer les utilisateurs, voire les poursuivre en justice.

Partage de mots de passe

Pourtant la plupart ne le font pas. Histoire de ne pas effrayer leurs clients. «Le partage de mots de passe n'est pas un problème», avait ainsi déclaré Reed Hastings, le PDG de Netflix en 2016 : «Nous aimons quand les gens partagent Netflix, avait-il souligné. «Le marché est très concurrentiel et chaque téléspectateur gagné est bon à prendre», avait-il expliqué. «Si vous bénéficiez d'un mot de passe Netflix, vous ne payez pas, mais vous n'irez peut-être à la concurrence», avait-il ajouté.

Mais il y a un mais. Netlflix se rattrape quand même à sa façon. Au lieu de punir les utilisateurs, il a choisi d'augmenter tout simplement le tarif de ses abonnements aux USA. Ainsi le tarif de base est désormais passé à 9 dollars au lieu de 8 et les autres tarifs ont également pris l'ascenseur. Gageons que la hausse devrait aussi avoir bientôt lieu en Suisse...