2019-11-15 17:08

Stéphane Henchoz sort la sulfateuse

Football

Dans un entretien coup de poing au «Nouvelliste», l'ex-entraîneur du FC Sion dégomme ses anciens joueurs. Morceaux choisis.

Stéphane Henchoz avait présenté sa démission il y a deux semaines.

Stéphane Henchoz avait présenté sa démission il y a deux semaines.

(Photo: Keystone)

  • Sport-Center

C'est ce qu'on appelle une interview vérité. Deux semaines après avoir présenté sa démission, Stéphane Henchoz s'est lâché au sujet de ses anciens joueurs. L'ex-coach du FC Sion s'est exprimé en marge d'une conférence autour de la gestion des médias sociaux chez les sportifs. Propos relayés par «Le Nouvelliste», vendredi à la mi-journée.

Stéphane Henchoz déplore principalement l'état d'esprit général, en évoquant des joueurs qui croient être de grands joueurs, qui se prennent pour des stars. «Ce qu’ils ne sont évidemment pas, précise-t-il. Qu’ont-ils réalisé comme carrière jusqu’à aujourd’hui? Il y en a un, il a joué à Londres (ndlr: à Arsenal, chez les jeunes). Enfin, il croit qu’il a joué à Londres. Mais Fortune n’y a que habité. Je crois qu’on est là au cœur du problème.»

«Zone de confort»

Le technicien parle également de la méthode qui était la sienne. «J’ai été beaucoup plus gentil ici (ndlr: à Sion) que ce que je ne l’étais à Xamax. Pourquoi? Parce qu'à Sion, il fallait caresser ces pseudo-stars dans le sens du poil... A Xamax, j’étais dur. Quand c’était bien, je leur disais que c’était bien. Quand c’était de la merde, je leur disais aussi que c’était de la merde. Cela provoquait chez eux une réaction. Mais parce que j’avais en face de moi des types avec du caractère. Cela n’est tout simplement pas possible quand vous dirigez des types qui vivent dans leur zone de confort et à qui on a toujours répété qu’ils étaient les meilleurs et les plus forts.»

Contacté pour réagir aux propos de son ancien entraîneur, le club valaisan nous a répondu qu'il avait «pris connaissance des diverses interviews données par Stéphane Henchoz depuis son départ» et qu'il lui souhaitait «tout le meilleur pour son avenir personnel et professionnel», tout en précisant qu'il se réjouissait «de le voir à l’œuvre dans ses nouveaux défis footballistiques».

Le Matin