2019-09-08 14:08

«320'000 francs pour faire des lignes et des barrières»

Jura

Le réaménagement d'un parking proche de la vieille-ville ne fait pas l'unanimité à Delémont (JU).

Les 137 places prévues seront disposées en épi et non plus de manière perpendiculaire.

Les 137 places prévues seront disposées en épi et non plus de manière perpendiculaire.

(Photo: DR)

  • Vincent Donzé

Aux portes de la vieille-ville de Delémont (JU), la place de l’Étang sera réaménagée. Ainsi en a décidé le Conseil de ville (Législatif) lundi dernier. Crédit accordé à l'unanimité pour modifier le stationnement: 321 500 francs.

Un lecteur du «Matin» résume le projet ainsi: «320 000 francs pour faire des lignes et deux barrières». Et dire que «le sol ne sera même pas refait», précise-t-il. Son analyse: «Ça va pénaliser la vieille-ville car actuellement, il y a plus de la moitié de ces places en zone bleue».

Groupe de travail

Le groupe de travail – formé d'habitants, de commerçants, de fonctionnaires et de policiers – a jugé bon de supprimer la zone bleue. Or, pour notre lecteur habitant Delémont, la place actuelle est «très satisfaisante» et n'a jamais suscité de réclamation.

La volonté des autorités, c'est de chasser les voitures ventouses, jugées trop nombreuses: «Personne ne paie son dû», constate un élu. L'objectif: c'est d'empêcher les utilisateurs de stationner plus de trois heures et de diriger les pendulaires vers le parking gratuit du Gros-Pré.

Quatrième heure

La tarification retenue est basée sur le principe d'un stationnement payant avec une première heure gratuite et les deux suivantes payantes «selon les tarifs communaux en vigueur». Dès la quatrième heure, le tarif augmentera de manière exponentielle, afin de dissuader le stationnement de longue durée.

Le parking est annoncé gratuit durant la nuit et le dimanche toute la journée. Le conseiller communal Ernest Borruat en insiste sur «la volonté réelle, en tout cas à court terme, de le laisser gratuit», même si «le fait de payer entraîne une rotation des véhicules bien meilleure».

En épi

Les 137 places prévues seront disposées en épi et non plus de manière perpendiculaire. Des barrières seront installées à l’entrée et la sortie du parking. Il faudra donc prendre un ticket pour stationner sa voiture à la place de l’Étang. Les détenteurs d'un abonnement Allpark conserveront leur droit d'accès.

«Le système permettra à la police locale de consacrer plus de temps aux contrôles à l’intérieur de la vieille-ville», préviennent les autorités de la capitale jurassienne.

Le Matin