2019-02-11 09:16

«Quelqu'un doit être responsable des 3000 morts»

Côte d'Ivoire

Le président ivoirien Ouattara, en réaction après l'acquittement de Laurent Gbagbo, a fait savoir sur une radio que la justice punira les responsables des morts lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

Alassane Ouattara, lors d'un congrès à Abidjan, en janvier 2019.<p class='credit'>(Photo: AFP archive/photo d'illustration)</p>

Alassane Ouattara, lors d'un congrès à Abidjan, en janvier 2019.

(Photo: AFP archive/photo d'illustration)

Le président ivoirien Alassane Ouattara a refusé de commenter l'acquittement en première instance de l'ancien président Laurent Gbagbo par la Cour pénale internationale (CPI) en janvier mais s'est interrogé sur la responsabilité des morts lors de la crise post-électorale de 2010-2011.

(afp)